Dataline

de Stéphane Bissières
2018

Installation sonore composée de disques durs comme sources acoustiques formant un synthétiseur qui produit de façon algorithmique des motifs mélodiques génératifs. Lorsque l’auditeur se déplace à proximité de la pièce la « spatialisation naturelle » crée l’illusion de l’émergence de nouveaux motifs.

Automates obsolètes recyclés, les disques durs « mécaniques » sont ici démontés, privés de leur plateau mémoire pour ne laisser visible que la partie mécanique. une forme de poésie industrielle en réflexion à notre rapport à la technologie et à l'obsolescence.

Mise à jour : 09/09/2022
Programmation
Bruyantes Mécaniques Galerie Plateforme Paris (France), 2018
Games as arts The Exchange Galery (Royaume-Uni), 2018
Expérience in situ
Autre
Tout public
Sans parole
Contact pour la diffusion

Références

Programmation
Bruyantes Mécaniques Galerie Plateforme Paris (France), 2018
Games as arts The Exchange Galery (Royaume-Uni), 2018

Modalités techniques

Expérience in situ
Expérience
Interactivité
Linéaire
Public
Catégories
Tout public
Accessibilité
Adapté au public en situation de handicap mental, Adapté PMR
Prix
Mode de tarification
Prix fixe
Langues
VO
Sans parole
Doublage
Sous-titrage
Équipe
Interprète
non
Mediateur
non
Technicien
oui
Matériel
Équipement
Autre
Surface minimum
À partir de 20 m2
Connexion internet
Non requise pour diffuser la création

En savoir plus

Dataline est une installation sonore composée de l’assemblage de plusieurs modules de disques durs contrôlés via Arduino. Chaque disque dur est une source acoustique. C’est un synthétiseur acoustique minimaliste qui produit de façon algorithmique des motifs mélodiques génératifs.
Ces motifs génèrent des variations infinies, aussi lorsque l’auditeur se déplace à proximité de la pièce la « spatialisation naturelle » crée l’illusion de l’émergence de nouveaux motifs. Chaque module est construit de sorte que les disques durs soient parfaitement synchronisés. Le dispositif est acoustique, le son étant généré directement par le déplacement des têtes de lecture des disques durs. Le niveau sonore est donc relativement faible et l’installation fonctionne mieux dans un environnement calme. L’installation est autonome et nécessite seulement une prise électrique pour fonctionner. Elle peut être accrochée au mur ou disposée sur un socle. L’installation est adaptée à tous publics.

Nous sommes faits de pensées, de rêves et d'idées, mais c'est notre corps qui nous révèle au monde. Dans le domaine des arts numériques, virtuels et abstraits, ces choses obsolètes sont des témoignages d'une entité en mutation. Elles nous parlent de notre identité et de notre évolution. Automates recyclés, les disques durs « mécaniques » sont ici démontés, privés de leur plateau mémoire pour laisser apparaître une structure mobile. Lorsqu’elle est alimentée, la tête de lecture se déplace avec précision à une telle vitesse qu’elle peut être utilisée comme oscillateur sonore. Des micros contrôleurs (arduinos) servent à générer des séries d’impulsions électriques calibrées afin de générer des motifs mélodiques. Qu’ils soient génératifs ou répétitifs, l’objet est ici de dessiner une forme de poésie industrielle.

Crédits

Réalisation
 
Vous pourriez aussi être intéressé ...
Vous pourriez aussi être intéressé ...