Marylou Petot

Début d'activité : 2020
Une personne

Marylou est une artiste sonore, électronique et hackeuse partageant sa vie entre Paris et les Pays-Bas. Son travail se déploie à la fois dans les champs de la musique, la sculpture, l’installation et la performance. Passionnée d'écologie et d'électronique, elle s'épanouit aujourd'hui dans la création de synthétiseurs, d'installations, de compositions et de performances atypiques donnant une nouvelle dimension poétique à l'étude de la biosphère et du changement climatique.

Plaçant sa recherche au cœur de la disparition du monde sensible des écosystèmes, Marylou décèle dans le médium électronique un pouvoir enchanteur, qui stimule chacun de nos sens de manière exacerbée et nous guide à travers des perceptions et des interactions plus fines. Souhaitant comprendre et représenter les réseaux complexes de la nature, son travail vise à mettre en évidence les similitudes entre ces écosystèmes brisés et les interfaces électroniques. Elle module notamment des chants d’oiseaux qu'elle archive depuis 2018, via des machines qu'elle dessine, code et soude telles des reconstructions artificielles de ces chanteurs en voie de disparition. En 2020, elle crée entre autres le Bird translator: un synthétiseur permettant de transformer la voix humaine en chant de rossignol.

L'artiste expose son travail comme un mélange entre une expérience profondément sensible et un outil pédagogique sous la forme d'ambiances au sein desquelles le public peut intervenir. En 2020 lors d'une résidence au studio V2_Lab de Rotterdam, Marylou a conçu Electronic Garden, une installation composée d'une série de synthétiseurs reproduisant les répertoires acoustiques des oiseaux déclinant de la Camargue. À travers l'œuvre, le public est amené à manipuler les instruments de l'installation, troubler leur écosystème, et ainsi devenir maître d'orchestre de ce paysage restauré. Ce projet a été présenté à l'Espace 38CC de Delft en 2021 au sein de l'exposition Alienated, collaboration de plusieurs artistes dont la pratique illustre l'œuvre de la philosophe Donna Haraway. En 2022, Marylou expose son projet de résidence Bestioles Électroniques au Centre Tignous d'Art Contemporain de Montreuil, sous la forme d'un entremêlement de circuits interactifs où chaque bestiole est une reconstruction électrique d’un insecte ou d'un oiseau fragilisé en Île-de-France. À travers ce projet immersif, l'artiste s'est détachée du monde numérique pour explorer les richesses de l'électronique analogue et de ses assemblages infinis de composants, sans aucune aide informatique ou de code. Ce projet de résidence a proposé divers ateliers pédagogiques d’initiation à l’électronique, ainsi que des performances collaboratives avec les habitants de Montreuil.

 

Mise à jour : 09/12/2022
Contact
https://maryloupetot.com
France
Je parle Français, Anglais, Néerlandais
Contacter l'équipe
Marylou Petot
Artiste

Créations

(1)
À découvrir sur IFdigital
Voir plus

Références

Programmations
Bestioles électroniques - Résidence au Centre Tignous d'Art Contemporain Centre Tignous d'Art Contemporain (Montreuil (France), 2022
La Tournée des Tiers-lieux le 6B (Saint-Denis) (France), 2022
VENDREDI [P]ARTY #7 Château Éphémère (Carrières-sous-Poissy) (France), 2021
Voir plus
Voir moins
Voir plus
Voir moins

En savoir plus

Bestioles électroniques
All I want (Jardin Électronique)
I am the antichrist to you (Jardin Électronique)
Marylou au sein de son atelier au Château Éphémère (Château Éphémère)
 
Vous pourriez aussi être intéressé ...
Vous pourriez aussi être intéressé ...