Bzzz ! Le son de l'électricité

de Cécile Babiole
2012

A l’époque du son traité numériquement de manière sophistiquée, la nature vibratoire du son a tendance à être oubliée. Bzzz ! le son de l'électricité est une sculpture sonore qui renoue avec des méthodes de synthèse sonore primitive.

Mise à jour : 04/10/2022
Programmation
WRO Biennale Wroclaw Pologne Ballestrem Palace Włodkowica 4 Wroclaw Poland (Pologne), 2013
Expérience in situ
Autre
Tout public
de 3 à 15 minute(s)
Sans parole
Contact pour la diffusion

Références

Programmation
WRO Biennale Wroclaw Pologne Ballestrem Palace Włodkowica 4 Wroclaw Poland (Pologne), 2013

Modalités techniques

Expérience in situ
Expérience
Jauge
De 1 à 20 personne(s)
Durée
De 3 à 15 minute(s)
Public
Catégories
Tout public
Âge minimum
12 ans
Prix
Langues
VO
Sans parole
Doublage
Sous-titrage
Équipe
Interprète
oui
Mediateur
oui
Technicien
oui
Matériel
Équipement
Autre
Surface minimum
de 20 m2 à 30 m2
Connexion internet
Non requise pour diffuser la création

En savoir plus

La sculpture a une forme rayonnante, organisée autour d’un générateur d’ondes sonores situé au centre de la pièce entouré par un ensemble de haut-parleurs fixés sur des pieds de micro. Le générateur est relié aux haut-parleurs par un faisceau de câbles-audio qui traversent l’espace de bas en haut et forment une sorte d’arbre ou de voûte. La configuration de ces câbles mettent en scène le parcours des impulsions électriques jusqu’aux haut-parleurs.

Le générateur de fréquences est réalisé d’une manière délibérément rudimentaire ; il est composé de quelques composants électroniques basiques qui permettent de moduler le courant électrique et ainsi de générer des vibrations sonores légèrement amplifiées. Six sons simultanés sont ainsi créés et répartis dans l’espace. Ils peuvent suggérer un ballet de drones ou un concert d’insectes. Le dispositif invite le spectateur à déambuler d’un haut-parleur à l’autre, à observer la vibration de leurs membranes et à écouter le frottement des fréquences et leurs combinaisons.

En réinventant ainsi un générateur de formes d’ondes low tech et obsolète à l’heure du tout numérique, cette sculpture s’inscrit dans une réflexion sur l’histoire des techniques, et tente d’exprimer à sa manière un hommage au son analogique sans échantillonnage ni traitement : le son brut de l’électricité.

BZZZ! The sound of electricity - installation

Crédits

Réalisation
 
Vous pourriez aussi être intéressé ...
Vous pourriez aussi être intéressé ...