But the Flesh is weak

de Samuel Fasse
2022

"Le premier chapitre du projet performatif itinérant "But the Flesh is weak" complique les représentations des corps. Comment les machines nous/les perçoivent-elles et les capturent-elles ? Comment les technologies de la vision transforment-elles notre physicalité ? Par la plante et le détournement de systèmes antinomiques, cette matière visuelle, cet hyper-territoire spéculatif, sculptural et sonore devient une entité mouvante, hybride et autosuffisante."

Jade Barget, co-comissaire du projet.

Mise à jour : 06/04/2023
Programmation
Biennale des arts de Nice Le 109 - La Station, Nice (France), 2022
Exposition "L'ombre d'un doute" Galerie Lalalande, Paris (France), 2022
Les rencontres de la photographie d'Arles Les Papeteries, Arles (France), 2022
Expérience in situ
Écran, Ordinateur, Vidéoprojecteur
Tout public
de 1 à 3 heure(s)
Sans parole
Contact pour la diffusion

Références

Programmation
Biennale des arts de Nice Le 109 - La Station, Nice (France), 2022
Exposition "L'ombre d'un doute" Galerie Lalalande, Paris (France), 2022
Les rencontres de la photographie d'Arles Les Papeteries, Arles (France), 2022

Modalités techniques

Expérience in situ
Expérience
Modalités
À plusieurs - En solo
Interactivité
Interactive
Jauge
De 3 à 6 personne(s)
Durée
De 1 à 3 heure(s)
Public
Catégories
Tout public
Accessibilité
Adapté au public en situation de handicap mental, Adapté PMR
Prix
Mode de tarification
Partage des recettes, Minimum garanti + partage des recettes
Langues
VO
Sans parole
Doublage
Sous-titrage
Équipe
Interprète
oui
Mediateur
non
Technicien
oui
Matériel
Équipement
Écran ; Ordinateur (Windows) ; Vidéoprojecteur
Surface minimum
de 30 m2 à 200 m2
Connexion internet
Non requise pour diffuser la création
Cette création peut faire l'objet d'un atelier.

En savoir plus

"C'est en effet une forme de duel, presque érotique, que Samuel Fasse insuffla pour cette installation in situ, notamment lors de la performance organisée le soir du vernissage. Le propos portait sur l'intelligence de chacun des deux éléments- l'homme et la plante- et ce que l'un peut apporter à l'autre. Dans la pièce de Samuel Fasse, qui esthétiquement réfère à trois univers importants pour lui - le monde de la voile, l'univers de la mode et de l'influence du cinéma, de David Cronenberg à Matrix -, les plantes sont à l'initiative de leur propre tuteur. Après avoir été enregistrées par des capteurs, des formes ont été imprimées en 3D et sont devenues les supports des végétaux prélevés aux abords du Paillon, devant survivre dans ce milieu très industriel qu'est la grande halle du 109. A l'heure où chaque action, trace ou déplacement de l'être humain est enregistrée, à l'heure où le robot et l'avatar se confondent bientôt à l'original et que l'on parle de transhumanisme, qui est le plus libre? La plante nous observe, apprend des erreurs de l'homme et la confrontation est loin d'être achevée..." 

Extrait de catalogue, Marie Maertens, commissaire. 

Collaboration avec Nino Filiu, Amosphère, Axel Korban, Natacha Voranger.
Impression textiles, écrans, tuteurs, système son, système éléctronique interactif, plantes locales, métal, peau de serpent, cordes
Avec le support du Confort Moderne, Cybertronica (bio engineering lab), ENSAM Aix en Provence, Loud Professional et Asics sports style

Installation performative immersive et interactive pouvant se déplacer et être adaptée aux endroits invités. Possibilité d'extraire certains éléments, tels que les sculptures, ou d'y associer un concert live de musique générée à la fois par les corps en mouvements et leurs capteurs associés, avec Amosphère, compositrice de la bande son de l'oeuvre. 

Vues d'installation, 2022 - Samuel Fasse Performance "But the Flesh is weak" volet 1, Biennale des arts de Nice
Vues d'installation, 2022 - Samuel Fasse Performance "But the Flesh is weak" volet 1, Biennale des arts de Nice
Vues d'installation, 2022 - Samuel Fasse Performance "But the Flesh is weak" volet 1, Biennale des arts de Nice
Vues d'installation, 2022 - Samuel Fasse Performance "But the Flesh is weak" volet 1, Biennale des arts de Nice
Vues d'installation, 2022 - Samuel Fasse Performance "But the Flesh is weak" volet 1, Biennale des arts de Nice
But the Flesh is weak volet 2, 2022 - Les Rencontres de la photographie d'Arles
But the Flesh is weak volet 2, 2022 - Les Rencontres de la photographie d'Arles
But the Flesh is weak volet 2, 2022 - Les Rencontres de la photographie d'Arles

Crédits

Réalisation
S
Auteur
Samuel Fasse
S F
Artiste
Samuel Fasse
N V
Autre
Natacha Voranger
A K
Conception et design
Axel Korban
E
Direction technique
Ecole des Arts et Métiers d'Aix en Provence
A Y
Composition et design sonore
Amo Yameng Zhang
N F
Conception et design
Nino Filiu
Production-diffusion
C
Production
Confort Moderne
 
Vous pourriez aussi être intéressé ...
Vous pourriez aussi être intéressé ...