Heroic Makers vs Heroic Land

de Isabelle Arvers
2016
Lumen Prize 2017

Ces interviews sont extraites d'un documentaire machinima réalisé à partir d'un moteur de jeu, de photos prises dans la jungle de Calais et d'entretiens avec les habitants du 6 au 20 février 2016, juste avant que la Maire de Calais ne décide l'éviction de la zone sud. L'ensemble du camp a été surnommé la "jungle", car ce terrain était à l'origine un champ de chasse, et désengagement des autorités locales a eu pour effet d'en deshumaniser les occupants du camps ... Mais la plupart des réfugiés se sont pris en main pour créer des structures et recréer du vivant.

 

Mise à jour : 25/09/2022
Prix
Lumen Prize Image en mouvement (Royaume-Uni) - 2017
Programmation
Biennale WRO, Draft Systems Wroclaw (Pologne), 2017
Filmideo 2017, Index Art Center, Newark, USA, 2017 Index Art Center, Newark (États-Unis), 2017
Lumen Prize Shanghai Modern Art Museum Shangaï (Chine), 2017
Expérience in situ
Écran, Vidéoprojecteur
Tout public
de 10 à 12 minute(s)
Langues multiples
Contact pour la diffusion

Références

Prix
Lumen Prize Image en mouvement (Royaume-Uni) - 2017
Programmation
Biennale WRO, Draft Systems Wroclaw (Pologne), 2017
Filmideo 2017, Index Art Center, Newark, USA, 2017 Index Art Center, Newark (États-Unis), 2017
Lumen Prize Shanghai Modern Art Museum Shangaï (Chine), 2017

Modalités techniques

Expérience in situ
Expérience
Modalités
À plusieurs
Interactivité
Linéaire
Durée
De 10 à 12 minute(s)
Public
Catégories
Tout public
Prix
Langues
VO
Français
Doublage
Sous-titrage
Français, Anglais
Équipe
Interprète
non
Mediateur
non
Technicien
non
Matériel
Équipement
Écran ; Vidéoprojecteur
Connexion internet
Non requise pour diffuser la création
Cette création peut faire l'objet d'un atelier.

En savoir plus

La question qui se pose, ce qu'il y a lieu de comprendre, c'est comment vivre dans la jungle, comment lui rendre son humanité, comment créer des espaces de vie et de partage ensemble. Comment faire le travail d'un gouvernement qui le fuit, qui refuse de voir l'urgence de la situation, qui s'attache plutôt à "réduire" le nombre d'immigrés à Calais, sans jamais prendre en compte la dignité de ceux qui sont en transit, qui ne cherchent pas l'asile mais à traverser la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni au plus vite...

En un peu moins d'un an de vie commune, et avec l'aide de nombreuses ONG françaises et surtout britanniques, les réfugiés de la jungle ont construit ce qui est devenu une ville-monde, peuplée de lieux de culte, de commerces, de services, de restaurants, d'écoles, de galeries, d'espaces culturels...

Ces héros du quotidien ne se contentent pas de répondre à la plupart des besoins de la communauté, ils introduisent un modèle politique naissant, basé sur des décisions prises par le représentant de chaque communauté présente, qui sont entendues par les ONG, dans le respect des besoins, des attentes et des voix des habitants.

La plus grande ironie de la jungle est le "grand projet" de la maire de Calais de donner une nouvelle image à sa ville en créant un parc d'attraction de 275 millions d'euros appelé Heroic Land - un parc à thème inspiré du monde des jeux vidéo, des mangas et de l'heroic fantasy... avec un mépris total pour les vrais héros, ceux qui trouvent des solutions aux problèmes oh combien complexes de la migration et des zones de transit...

Ceci justifie le choix du format jeu vidéo pour traduire les interviews de ces habitants de la jungle et leur donner une autre dimension. Les extraits présentés ici font référence à la construction de l'école du Chemin des Dunes. Zimako Jones, instigateur du projet et demandeur d'asile, a été aidé par des ONG comme Ateliers Sans Frontières, des volontaires et des "frères", comme il les appelle.

Heroic Makers vs Heroic Land

Crédits

Réalisation
 
Vous pourriez aussi être intéressé ...
Vous pourriez aussi être intéressé ...