Protozoa

produit par sonal sinor et u2p050
Disponible en 2022

Six films entre arts vivants et arts numériques composent Protozoa. Plus de 23 artistes européens ont participé à cette machine vivante ! 

Pendant un an, les interprètes ont pris part au projet sans se voir ni se parler. Ils se sont rencontrés par le biais de ces arts vivants, sonores et numériques. L’intention première est de créer une nouvelle danse dont la trace, la série de six films, serait le témoin. Le but est de mélanger le sujet, l’objet et le médium : les machines ne sont plus à côté, mais avec les corps.

Mise à jour : 26/09/2022
Programmation
PROJECTION À L'EP7 Paris (France), 2022
NUIT BLANCHE Paris (France), 2021
Expérience in situ
Expérience en ligne
Vidéoprojecteur
Tout public
de 30 à 35 minute(s)
Sans parole
Contact pour la diffusion

Références

Programmation
PROJECTION À L'EP7 Paris (France), 2022
NUIT BLANCHE Paris (France), 2021

Modalités techniques

Expérience in situ
Expérience en ligne
Expérience
Durée
De 30 à 35 minute(s)
Public
Catégories
Tout public
Accessibilité
Adapté au public en situation de handicap mental, Adapté PMR
Prix
Langues
VO
Sans parole
Doublage
Sous-titrage
Équipe
Interprète
oui
Mediateur
non
Technicien
oui
Matériel
Équipement
Vidéoprojecteur
Surface minimum
À partir de 20 m2
Connexion internet
Non requise pour diffuser la création

En savoir plus

Danseurs.euses et musiciens.nes ont produit une matière modelée, construite et déconstruite, jouée pour la caméra et modifiée encore. La création Protozoa fut un espace de réflexion. Comment retranscrire à l’image, de la manière la plus directe, la plus intense qui soit, le corps vivant et la sensation de ses mouvements ? Comment instaurer une relation entre la danse et le numérique ? Comment faire pour que cette relation crée de nouvelles potentialités, de nouveaux modes d’existence ? La projection audiovisuelle combine toutes les dimensions qui ont animé ces réflexions.

Les six films Protozoa n’ont ni nom, ni générique, ni auteur. Ils sont une proposition audiovisuelle en série d’un travail de création collective.

Chaque film est le terrain d’une expérimentation singulière ; en chacun d’eux ont été développés une danse, une synthèse sonore, un nouveau travail du mouvement et un processus d’enregistrement visuel. A chaque visionnage, un nouvel agencement de matière peut être décelé : un univers chorégraphique associé à un genre musical, du réel avec du virtuel, des enregistrements sonores des corps dansants intégrés dans chaque musique (bruits de cœur, de pas, de souffle, de frottements). L’ensemble forme un écho unique.

Pour chaque film, l’intervention du numérique a été travaillé en symbiose avec la matière corporelle et sonore qui lui faisait face. Découvrir les six films Protozoa, c’est faire l’expérience des déclinaisons possibles du numérique sur les tissus et sur la pellicule. C’est faire place à une intelligence artificielle alliée, poétique et organique : une ouverture sur le monde computationnel en relation aux mouvements.

Vous percevez la partie immergée, celle des dialogues entre les corps, les matières, les sons et les machines. Un visionnage sensitif qui donne naissance à l’univers bio-machinique Protozoa. Balles vivantes, jambes habitées par des esprits numériques, échange de corps. Il s’agit d’une expérimentation anarchique. Pour découvrir de nouveau la beauté des vivants - machines, matériaux, espaces, corps - dans une harmonie chaotique.

PROTOZOA / BANDE-ANNONCE
Protozoa au 6b - Nuit Blanche 2021
Affiche Protozoa (Lucas Mateluna)
Caroline Lou Pineau et Mulunesh pour Protozoa (u2p050 - sonal sinor)
Mulunesh et IA pour Protozoa (u2p050 - sonal sinor)
Elise Roy pour Protozoa (u2p050 - sonal sinor)
Thomas Gréaux IA pour Protozoa (u2p050 - sonal sinor)

Crédits

Réalisation
Réalisation
u2p050
Réalisation
sonal sinor
Autre
u2p050
Autre
sonal sinor
Production-diffusion
Production
sonal sinor
Production
u2p050
 
Vous pourriez aussi être intéressé ...
Vous pourriez aussi être intéressé ...