Rêve quantique, le jour où j'ai imaginé l'océan

de Virgile Novarina et Walid Breidi et LABOFACTORY
2021

Comment révéler la richesse des profondeurs du sommeil ?

Mise à jour : 09/09/2022
Programmation
Festival Zero1 La Rochelle (France), 2022
Biennale Nemo Saclay (France), 2021
La Science de l'art Sainte-Geneviève-des-Bois (France), 2021
Expérience in situ
Autre
Tout public
de 1 à 60 minute(s)
Français
Contact pour la diffusion

Références

Programmation
Festival Zero1 La Rochelle (France), 2022
Biennale Nemo Saclay (France), 2021
La Science de l'art Sainte-Geneviève-des-Bois (France), 2021

Modalités techniques

Expérience in situ
Expérience
Durée
De 1 à 60 minute(s)
Public
Catégories
Tout public
Accessibilité
Adapté au public en situation de handicap mental, Adapté PMR
Prix
Langues
VO
Français
Doublage
Sous-titrage
Équipe
Interprète
oui
Mediateur
oui
Technicien
non
Matériel
Équipement
Autre
Surface minimum
de 40 m2 à 400 m2
Connexion internet
Non requise pour diffuser la création
Cette création peut faire l'objet d'un atelier.

En savoir plus

Lorsque nous dormons, notre cerveau traverse différents états créatifs, nous voyons des formes et des couleurs dans l'obscurité et nous entendons des sons dans le silence. Il y a donc un véritable fossé entre l'apparence inerte d'un dormeur et la richesse de son expérience intérieure. L’installation Rêve quantique propose au visiteur une relecture sensorielle et poétique de ce paradoxe. Dans la pénombre, un dormeur muni de capteurs semble interagir avec un mystérieux objet, une cuve transparente circulaire contenant un océan miniature, inerte en apparence — de l'eau dormante —, mais dont les mouvements intérieurs sont révélés au sol par un jeu d'ombre et de lumière. Volutes, courants, vagues, et tourbillons, invisibles à l'œil nu, apparaissent au sol, traduisant en temps réel l'activité invisible du cerveau endormi.

Dans cet océan miniature, les couches d'eau de densités différentes sont séparées par des interfaces naturelles, qui une fois agitées donnent naissance à des phénomènes révélés au sol par un procédé d’ombroscopie. L’agitation de la surface de l'eau est contrôlée en temps réel par les variations des ondes cérébrales du dormeur, notamment l’onde delta, associée au sommeil profond. S’engage alors une succession d'états de l'océan déclenchés par l'activité du cerveau, révélant la force poétique des profondeurs du sommeil.

Née d'une collaboration entre Virgile Novarina, Walid Breidi, et le collectif LABOFACTORY (Jean-Marc Chomaz, Laurent Karst), avec la participation de Didier Bouchon, Antoine Garcia, et Giancarlo Rizza, l’installation - performance Rêve quantique a été conçue en équipe de 2018 à 2020 au Laboratoire d’Hydrodynamique CNRS - Ecole Polytechnique, avec le soutien de la chaire Arts et Sciences de l’Ecole Polytechnique, de l’ENSAD-PSL et de la Fondation Daniel et Nina Carasso.

Crédits

Réalisation
W B
Auteur
Walid Breidi
L
Auteur
LABOFACTORY
J C
Auteur
Jean-Marc Chomaz
L K
Auteur
Laurent Karst
 
Vous pourriez aussi être intéressé ...
Vous pourriez aussi être intéressé ...