Space Odyssey

de Etienne Rey et Wilfried Wendling
2015

Installation immersive, en référence au film de Stanley Kubrick, Space Odyssey plonge le public au cœur d'un faisceau lumineux. L’installation nous situe dans un espace où nos références deviennent mobiles, les distances élastiques, l'équilibre précaire.

Mise à jour : 30/11/2022
Programmation
Exposition - D'un soleil à l'autre Base sous-marine, Bordeaux (France), 2019
Exposition - D'un soleil à l'autre Festival accès)s( cultures électroniques, Pau (France), 2019
Exposition - Home Cinema OCT Shenzhen, Chine (Chine), 2017
Exposition - Home Cinema Daegu Art Museum, Corée du Sud (République de Corée), 2016
Exposition - Home Cinema Gare Saint-Sauveur, Lille (France), 2016
Festival EXIT - Home Cinema Maison des Arts et de la Culture (MAC), Créteil (France), 2015
Expérience in situ
Ordinateur, Vidéoprojecteur
Tout public
de 5 à 60 minute(s)
Sans parole
Contact pour la diffusion

Références

Programmation
Exposition - D'un soleil à l'autre Base sous-marine, Bordeaux (France), 2019
Exposition - D'un soleil à l'autre Festival accès)s( cultures électroniques, Pau (France), 2019
Exposition - Home Cinema OCT Shenzhen, Chine (Chine), 2017
Exposition - Home Cinema Daegu Art Museum, Corée du Sud (République de Corée), 2016
Exposition - Home Cinema Gare Saint-Sauveur, Lille (France), 2016
Festival EXIT - Home Cinema Maison des Arts et de la Culture (MAC), Créteil (France), 2015

Modalités techniques

Expérience in situ
Expérience
Modalités
À plusieurs
Interactivité
Linéaire
Durée
De 5 à 60 minute(s)
Public
Catégories
Tout public
Âge minimum
5 ans
Accessibilité
Adapté au public en situation de handicap mental, Adapté PMR
Ne convient pas à des personnes épileptiques
Prix
Mode de tarification
Prix fixe
Prix
À partir de 3000€
Langues
VO
Sans parole
Doublage
Sous-titrage
Équipe
Interprète
non
Mediateur
oui
Technicien
oui
Matériel
Équipement
Ordinateur (Mac) ; Vidéoprojecteur
Surface minimum
de 50 m2 à 1000 m2
Connexion internet
Non requise pour diffuser la création

En savoir plus

Space Odyssey fait référence au film iconique de Stanley Kubrik et en particulier au voyage de la porte des étoiles. Durant cette expérience, David Bowmann est aspiré dans une sorte de tunnel coloré et voyage à très grande vitesse à travers l’espace découvrant d’étranges phénomènes cosmiques.

Le travail d’Etienne Rey marque une recherche constante de notre relation à l’espace et de la façon dont on le perçoit, dont on se représente cette réalité extérieure. En prenant pour référence cette oeuvre de Kubrik, l'intention est de nous relier plus fortement à notre conception de l’espace en nous en faisant vivre ses limites.

L’installation Space Odyssey nous situe dans un couloir d’espace-lumière dont les limites de l’espace perçu sont en recombinaison constante, rendant parfois précaires la lecture même de l’espace perçu. Le dispositif de Space Odyssey est à mettre en référence au solid light works d’Anthony McCall. Ces oeuvres d’Anthony McCall sont élaborées par une source lumineuse et de la fumée afin de générer des films dits solides et d’élaborer des sculptures quasi-matérielles.

Pour Space Odyssey, le dispositif spatial est constitué d'un vidéo projecteur associé à de la brume et une création sonore de Wilfried Wendling. L’un des enjeux, sur le plan de la perception, a été de générer un espace qui nous traverse littéralement et nous donne l’illusion de nous déplacer à une très grande vitesse comme David Bowmann aux abords de Jupiter. Cet effet a été élaboré suite à une recherche singulière réalisée en collaboration avec le Dr Laurent Perrinet, chercheur à l'Institut des Neurosciences de la Timone (INT/CNRS) et Julien Marro Dauzat dont le résultat est un programme génératif basé sur des temps d’apparition et des trajectoires spatiales d’amats de pixels.

Dans un premier temps, l'élaboration du film a été permis par des règles d’agrégation de pixels soumis à des règles temporelles ayant conduit à l’émergence de formes évolutives. C’est dans un second temps, une fois le film génératif fixé, que Wilfried Wendling a réalisé une création sonore, également en référence au film de Stanley Kubrik et en relation directe avec les typologies de séquences spatiales et colorimétriques de Space Odyssey.

Space Odyssey (extrait)
Space Odyssey © Etienne Rey, Adagp Paris (+ année publication) (Etienne Rey, Adagp Paris)
Space Odyssey © Etienne Rey, Adagp Paris (+ année publication) (Etienne Rey, Adagp Paris)

Crédits

Réalisation
Artiste
Etienne Rey
W W
Composition et design sonore
Wilfried Wendling
Production-diffusion
L L
Partenariats et développement
Laurent Laurent Perrinet, INT/CNRS
Partenariats et développement
Seconde Nature / Zinc
 
Vous pourriez aussi être intéressé ...
Vous pourriez aussi être intéressé ...