Justine Emard

Début d'activité : 2010
Une personne

Justine Emard, artiste, explore les nouvelles relations qui s’instaurent entre nos existences et la technologie. En associant les différents médiums de l’image – de la photographie à la vidéo et la réalité virtuelle -, elle situe son travail au croisement entre les neurosciences, les objets, la vie organique et l’intelligence artificielle. Ses dispositifs prennent pour point de départ des expériences de Deep-Learning (apprentissage profond) et de dialogue entre l’humain et la machine.

Depuis 2016, elle collabore avec des laboratoires scientifiques au Japon. Elle est lauréate de la résidence Hors-les-murs de l’Institut Français en 2017 à Tokyo.

Son travail a été exposé à la Biennale internationale d’Art Contemporain de Moscou et dans des musées tels que le NRW Forum (Düsseldorf), le National Museum of Singapore, le Moscow Museum of Modern Art, l’institut Itaú Cultural (São Paulo), la Cinémathèque Québécoise (Montréal), le Irish Museum of Modern Art (Dublin), le Mori Art Museum (Tokyo),  le MOT Museum of Contemporary Art Tokyo, Barbican Center (Londres) et le World Museum (Liverpool).

En 2020, elle est en résidence au ZKM, Centre d’Art et des Médias Karlsruhe, et elle est lauréate de la commande nationale photographique “IMAGE 3.0” du Centre national des arts plastiques (CNAP) en partenariat avec le Jeu de Paume à Paris.

En 2021-2022, elle est artiste invitée au Fresnoy, studio national des arts contemporains.

Mise à jour : 14/01/2022
Contact
https://www.justineemard.com
Paris (75019), France
Je parle Français, Anglais, Espagnol
Contacter l'équipe
Justine EMARD
Artiste

Créations

(2)
À découvrir sur IFdigital
"Voir plus

Références

Prix
prize winner «Best Contemporary Experimental» of the Sapporo International Short film Festival 2018 Contemporary Experimental (Japon) - 2018
Programmation
BioMedia zkm (Allemagne), 2021
Interstice Caen (France), 2021
iMal Bruxelles iMal Bruxelles (Belgique), 2021
Frac Franche Comte "Dancing Machines" Frac Franche Comté (France), 2020
Fukami, une plongée dans l'esthétique. japonaise hotel salomon de Rothchild (France), 2018
Biennale de Moscou Moscou (Fédération de Russie), 2017

En savoir plus

interview
Solo show "The Birth of the Robots"
Supraorganism (Photo David Gallard © Justine Emard)
 
Vous pourriez aussi être intéressé ...
Vous pourriez aussi être intéressé ...