Plongée en eaux profondes

par Institut français - 09/2022

Du 2 au 4 mars dernier, le Forum Océan, colloque scientifique pour le grand public, s’est tenu dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union Européenne et de la Saison France-Portugal 2022. Avec pour ambition de sensibiliser aux enjeux liés à la connaissance, à l’importance et à la préservation de l’océan, il se poursuivra à Lisbonne le 2 septembre prochain. 
L’ océan et plus largement nos espaces maritimes, leur biodiversité mais aussi leurs imaginaires, ont inspiré la création numérique. Le Forum Océan est l’occasion d’un tour d’horizon de ces créations !

IFdigital
14 créations

Explorer

Qui n’a jamais rêvé, tel le capitaine Némo, de partir à la découverte des grandes étendues d’eau de notre planète, de fonds marins inexplorés ou de rencontrer des créatures en eaux profondes ? C’est aujourd’hui possible sans quitter la terre ferme grâce aux œuvres de la création numérique !

Le jeu vidéo Virtual Regatta, jeu officiel du Vendée Globe, est un jeu vidéo de simulation de navigation de voile en ligne qui permet de faire la course contre des centaines de milliers de rivaux en temps réel.
Dolphin Man, expérience en réalité virtuelle de Benoît Litché, propose une plongée unique dans l’univers bleu et profond de l’apnée avec trois grands noms de la discipline.
Installation monumentale lumineuse du producteur lyonnais Module, ABYSS fait naître dans la ville une créature inspirée des profondeurs océaniques et propose au public un voyage exploratoire à mi-chemin entre l’univers légendaire du Nautilus et la mystérieuse faune aquatique des fonds marins.
Imaginé par le studio Iko, Biolum est une expédition sous-marine en réalité virtuelle, qui plonge le spectateur dans la peau d’une plongeuse intrépide qui s’immerge dans les abysses de l’océan austral…

Qui n’a jamais rêvé, tel le capitaine Némo, de partir à la découverte des grandes étendues d’eau de notre planète, de fonds marins inexplorés ou de rencontrer des créatures en eaux profondes ? C’est aujourd’hui possible sans quitter la terre ferme grâce aux œuvres de la création numérique !

Le jeu vidéo Virtual Regatta, jeu officiel du Vendée Globe, est un jeu vidéo de simulation de navigation de voile en ligne qui permet de faire la course contre des centaines de milliers de rivaux en temps réel.
Dolphin Man, expérience en réalité virtuelle de Benoît Litché, propose une plongée unique dans l’univers bleu et profond de l’apnée avec trois grands noms de la discipline.
Installation monumentale lumineuse du producteur lyonnais Module, ABYSS fait naître dans la ville une créature inspirée des profondeurs océaniques et propose au public un voyage exploratoire à mi-chemin entre l’univers légendaire du Nautilus et la mystérieuse faune aquatique des fonds marins.
Imaginé par le studio Iko, Biolum est une expédition sous-marine en réalité virtuelle, qui plonge le spectateur dans la peau d’une plongeuse intrépide qui s’immerge dans les abysses de l’océan austral…

Préserver

La sauvegarde de notre océan et de la biodiversité marine sont essentiels à un avenir durable. Les œuvres de la créations numériques nous permettent de contempler la beauté de ces espaces pour nous convaincre du devoir impératif de les préserver. 

Immersion en eau phréatique, film en réalité virtuelle de Benoît Lichté et Serge Dumont, nous entraîne au cœur de l’écosystème menacé des milieux humides du bassin rhénan. 
The Starry Sand Beach, du studio Lucid Realities, est un conte scientifique en réalité virtuelle qui amène à la découverte des foraminifères, petits organismes à l'importance écologique cruciale menacés par le réchauffement climatique.
Enfin, le jeu vidéo Save Me Mr Tako, qui plonge le joueur dans un monde où les humains et les poulpes sont en guerre, est une invitation à faire coexister les deux espèces dans la paix et l’unité.

La sauvegarde de notre océan et de la biodiversité marine sont essentiels à un avenir durable. Les œuvres de la créations numériques nous permettent de contempler la beauté de ces espaces pour nous convaincre du devoir impératif de les préserver. 

Immersion en eau phréatique, film en réalité virtuelle de Benoît Lichté et Serge Dumont, nous entraîne au cœur de l’écosystème menacé des milieux humides du bassin rhénan. 
The Starry Sand Beach, du studio Lucid Realities, est un conte scientifique en réalité virtuelle qui amène à la découverte des foraminifères, petits organismes à l'importance écologique cruciale menacés par le réchauffement climatique.
Enfin, le jeu vidéo Save Me Mr Tako, qui plonge le joueur dans un monde où les humains et les poulpes sont en guerre, est une invitation à faire coexister les deux espèces dans la paix et l’unité.

Rêver

Les espaces marins sont enfin une source poétique d’inspiration pour les artistes et irriguent leurs créations. 

Muted, de Christophe Monchalin, est une expérience immersive qui plonge dans les silences d’une jeune fille : un monde sous-marin empli d’illusions. 
L’expérience de lecture interactive Phallaina, du studio Small Bang, raconte l’histoire d’Audrey, une jeune fille elle aussi, qui souffre de crises hallucinatoires au cours desquelles elle voit des baleines. 
Avec l’installation Ce qui me manque et la vidéo Mer Rose Clair, Isabelle Arvers met en scène des formes et des paysages évocateurs de scènes marines.
Inspirée de la déesse afro-caribéenne des océans, l’installation immersive Yemaya produite par le Fresnoy déploie une mise en scène onirique à partir d’une série de photographies sous-marines de grottes méditerranéennes..
Enfin, l’installation Ellipses de Nicolas Tourte est une évocation aquatique de l’infini ; tandis que Oceano Mare de Kaspar Ravel rend hommage au compositeur Maurice Ravel et ses pièces pour piano solo qui ont pour thématique l’océan.

 

Les espaces marins sont enfin une source poétique d’inspiration pour les artistes et irriguent leurs créations. 

Muted, de Christophe Monchalin, est une expérience immersive qui plonge dans les silences d’une jeune fille : un monde sous-marin empli d’illusions. 
L’expérience de lecture interactive Phallaina, du studio Small Bang, raconte l’histoire d’Audrey, une jeune fille elle aussi, qui souffre de crises hallucinatoires au cours desquelles elle voit des baleines. 
Avec l’installation Ce qui me manque et la vidéo Mer Rose Clair, Isabelle Arvers met en scène des formes et des paysages évocateurs de scènes marines.
Inspirée de la déesse afro-caribéenne des océans, l’installation immersive Yemaya produite par le Fresnoy déploie une mise en scène onirique à partir d’une série de photographies sous-marines de grottes méditerranéennes..
Enfin, l’installation Ellipses de Nicolas Tourte est une évocation aquatique de l’infini ; tandis que Oceano Mare de Kaspar Ravel rend hommage au compositeur Maurice Ravel et ses pièces pour piano solo qui ont pour thématique l’océan.